Apprendre la composition photo : conseils, idées, astuces

Session de cours photo en cours de construction, merci de votre compréhension

Composition : les 20 conseils de Helen pour sublimer vos photos

Helen Hooker est musicienne et photographe au Royaume-Uni. Elle vous propose ses conseils pour améliorer la composition de vos photographies. Ce paragraphe est une traduction autorisée par Helen Hooker de l’article original (en anglais) :

20 photography composition tips that will get you beautiful photos

Quel genre de photographe êtes-vous ?

Êtes-vous une personne qui réfléchie soigneusement la composition de chacune des ses prises de vue, ou est-ce que vous êtes plutôt un serial shooter? Il y a dans le monde de la photo de la place pour les deux types de photographes, mais parfois un peu de réflexion et d’analyse peuvent transformer une photo correcte en une photo spectaculaire!

Lorsque l’on parle de composition photographique, il y a beaucoup de règles à respecter sur lesquelles les photographes sont très à cheval. Il est d’ailleurs très facile de s’y perdre et mon but aujourd’hui est de vous suggérer quelques outils, quelques techniques afin d’améliorer vos photographie.

Conseil composition #1 : Essayez la règle des tiers

C‘est la règle dont vous entendrez parler le plus souvent par les photographes. Imaginez que vous ayez une grille de croisement sur votre photo, avec deux lignes verticales et deux lignes horizontales placées à intervalles égaux sur le cadre. Théoriquement, l’image sera plus marquante si des éléments importants de la scène sont placés sur ces lignes et / ou leurs intersections. Comme pour chaque règle, il y aura des moments où cette technique ne sera pas appropriée. Néanmoins elle permettra souvent de créer une composition plus intéressante que si vous aviez simplement placé le sujet au centre du cadre.

Conseil d’application de la règle des tiers: assurez-vous d’aligner votre horizon sur la ligne horizontale à 1/3 ou 2/3  en fonction de la présence, ou non, de sujets intéressants au-dessus ou au-dessous de la ligne de l’horizon. Par exemple, si vous avez de belles fleurs au premier plan, il est logique de placer l’horizon sur la ligne ⅔ pour donner plus d’espace aux éléments de premier plan :

Photographie de Sarah Marino appliquant la règle des tiers pour mettre en valeur les fleurs sauvages.

Conseil composition #2 :Changez de point de vue

Vous avez certainement pris l’habitude de prendre vos photo debout. Bien sûr, c’est la façon dont nous voyons le monde la plupart du temps,  mais cela peut parfois amener des photographies … un peu « rasoir »… Pourquoi ne pas essayer de photographier une scène d’un point de vue différent? Asseyez-vous ou couchez-vous sur le sol pour capturer une vue de l’ombre de la scène, puis levez-vous et prenez en photo le même sujet en tenant la caméra au-dessus de votre tête. L’écran LCD peut pour cela être vraiment utile, surtout si il s’incline.

Photo de Maarten van den Heuvel

Conseil composition #3 : Le contraste en tant qu’outil de composition photographique…

L’artiste expressionniste Johannes Itten a enseigné à ses étudiants à Bauhaus, dans les années 20, sa théorie du contraste en relation avec l’art. Ce concept est tout aussi pertinent pour la photographie et peut vous aider à créer des photos plus intéressantes. Lorsque vous êtes sur le point de prendre une photo, recherchez des sujets qui contrastent les uns avec les autres. D’abord, prenez une photo de chacun d’eux séparément, puis essayez de combiner les deux dans la même image (c’est un exercice difficile). Pour débuter, voici quelques-uns des modèles de contraste de Johannes Itten: point/ligne, grand/petit, haut/bas, noir/blanc, droit/courbé, horizontal/vertical, rugueux/lisse, fixe/continu, continu/intermittent.

Une illustration de contraste entre la rugosité du tronc d’arbre, et la douceur des jacinthes bleues. Photographie de Helen Hooker.

Conseil composition #4 : Recherchez les couleurs complémentaires

Ce conseil est lié à la notion de contraste exposée ci dessous, mais, dans ce cas, c’est uniquement une question de couleur. Au XVIIIe siècle, les artistes ont proposé une théorie sur la façon dont les couleurs se complètent et créent des effets satisfaisants. La façon la plus simple de le comprendre est de regarder une roue de couleur qui montre clairement comment les couleurs opposées de la roue se complètent :

Lorsque vous sortez, pourquoi ne pas chercher ces couleurs complémentaires? Il pourrait s’agir d’une magnifique fleur rouge dans un champ vert ou d’un drapeau jaune sur un ciel bleu profond.

Le rouge et le vert s’oppose sur la roue de couleur, et se complète parfaitement. Photographie par Helen Hooker.

Conseil composition #5 : Un cadre dans le cadre

L’un de vos objectifs en terme de composition photo est de contrôler le chemin suivi par vos yeux lorsqu’ils explorent l’image. Par exemple, avec un « cadre dans un cadre ». Cela peut être un élément architectural, comme une porte ou une fenêtre, mais cela peut être également une forme naturelle, comme un arbre ou un bassin de lumière. Le cadre maintient l’œil dans l’image, et vous invite à explorer votre sujet jusqu’au bout de votre lecture.

Photographie de Alex Ivashenko

Conseil composition #6 : utilisez le mouvement comme outil de composition

Marre de vos images, trop statiques? Pourquoi ne pas expérimenter un peu de mouvement dans vos images ? Cela peut prendre plusieurs formes. Si vous photographiez un sujet en mouvement, comme un cycliste qui pédale dans la rue, essayez d’utiliser une vitesse d’obturation lente et de le suivre en mouvement. Avec cette pratique, vous pouvez garder le cycliste parfaitement net alors que le fond devient flou, donnant ainsi un effet de vitesse.

Le « long » temps d’exposition et un suivi précis ont maintenu le cycliste net, contrairement à l’arrière plan faisant l’objet d’un flou de bougé. Photo de Helen Hooker.

Une autre option consiste à tester les « ICM » : les « mouvement d’appareil photos intentionnel ». Cela peut se faire en déplaçant l’appareil photos lors de la prise de vue d’un sujet statique. Vous pouvez également zoomer pendant le temps de pose :

Image réaliser sans retouche, simplement en zoomant pendant un temps de pose long

David du Chemin a écrit un excellent livre électronique, The Visual Imagination, sur son travail avec l’ICM. Il vaut la peine d’être lu si vous êtes intéressé par une approche plus impressionniste de la photographie.

Conseil composition #7 : créer des « zones de composition »

Avez-vous déjà dirigé votre appareil photo sur une belle scène et simplement appuyé sur le déclencheur, en supposant faire une belle photo ? Le paysage magnifique face à vous est une scène tridimensionnelle et ne se transformera pas automatiquement en une magnifique photo lors du passage en deux dimensions…

La prochaine fois, pensez aux trois zones dans un paysage : premier plan, deuxième plan, et arrière-plan. Recherchez un objet à proximité que vous pourriez placer en premier plan de votre composition, pour diriger le spectateur vers la scène. Le second plan pourrait être le sujet principal de votre image, et des collines ou le coucher de soleil coloré votre arrière-plan. Immédiatement, vous avez une image plus nuancée, avec plusieurs couches que le spectateur peut explorer.

Cette image propose clairement 2 zones : l’arbre au premier plan, créant une sensation de profondeur de distance avec les 3 arbres du fond. Photo par Helen Hooker.

Conseil composition #8 : maîtrisez la perspective

Avez-vous une focale préférée? Il se pourrait que vous ayez tendance à utiliser systématiquement le même type d’objectif, car vous aimez les images qu’il permet de créer. Cependant, il vaut vraiment la peine d’expérimenter différentes longueurs de focales pour apprendre les avantages et inconvénients de chacune. Il est tout à fait possible de photographier le même sujet à l’aide d’une variété de longueurs focales différentes, tout en gardant le sujet à une taille constante, et d’obtenir des résultats totalement différents.

Un exercice de perspective

Pourquoi ne pas essayer cet exercice pour constater l’effet de la longueur focale sur vos photos ? Choisissez un objet dans le paysage et photographiez-le à l’aide d’un téléobjectif. Notez comment l’effet de « raccourcissement » d’une longue focale rapproche le fond de votre sujet. Maintenant, choisissez une distance de focale beaucoup plus courte et reprenez la photo, tout en maintenant le sujet à la même taille dans le cadre. Bien sûr, vous devrez vous rapprocher pour y parvenir ! Vous devriez constater que le contexte semble maintenant plus éloigné de votre sujet. Essayez ainsi plusieurs longueurs de focales différentes pour vous faire votre propre préférence.

Ces 4 photos ont été réalisées à 300mm, 100mm, 70mm et 30mm (de gauche à droite), tout en maintenant le sujet à la même taille. Vous pouvez remarquer comme les maisons s’éloignent au fur et à mesure que la focale diminue. Photos par Helen Hooker.

Conseil composition #9 : votre photo a t’elle un sujet principal?

Parfois, il est facile d’être emporté par la beauté d’une scène, mais de vous retrouver avec une image quelque peu chaotique qui n’a aucun sujet. Pour éviter cela, prenez le temps de décider quel est sujet de votre image. Qu’est-ce qui vous a amené à photographier cette scène en premier lieu?

Il existe plusieurs façons d’attirer l’attention du spectateur sur un sujet particulier de la photo. Cela peut se faire grâce à l’utilisation de l’ouverture : vous pouvez ainsi choisir une grande ouverture (petit nombre f) afin que votre sujet soit net, tandis que le reste de l’image est flou.

Photo par annie Spratt

Conseil composition #10 : les lignes directrices

Ces lignes directrices constituent un élément primordiale de la composition photos. Elles attirent l’œil du lecteur vers un endroit particulier de l’image. Rappelez-vous que les lignes directrices ne doivent pas non plus être droites, une courbe pouvant parfois être aussi efficace.

Photo by Ludde Lorentz

Conseil composition #11 : l’équilibre

Une composition équilibrée peut être tout à fait plaisante. Par exemple, simplement à travers une composition centrale (donc à l’inverse de la règle des tiers). Mais cet équilibre symétrique peut également être parfois un peu « ennuyeux ».

L’espace négatif, en composition photo, représente la zone entourant l’objet principale de l’image

L’alternative est une forme d’équilibre plus dynamique : par exemple, un sujet plus petit placé hors centre, opposé à une plus grande surface « d’espace négatif » qui équilibre les choses.

N’ayez pas peur d’essayer différentes compositions, à travers des placements différents de votre sujet dans le cadre. La photographie numérique vous permet d’expérimenter, profitez en!

La mer déchaînée, et le poids des falaises ont été atténués en diminuant leur surface dans la composition de l’image, pour augmenter celle de « l’espace négatif » (le ciel). Photo by Helen Hooker.

Conseil composition #12 : ajoutez de la tension

On dit souvent que pour que l’image soit équilibrée, le sujet a besoin d’espace. Par exemple :

  • dans un portrait, de donner de l’espace à la direction regardée par le sujet (si le sujet regarde à gauche, le placer à droite)
  • pour un sujet en mouvement, de laisser de l’espace du coté de la direction de ce sujet

Cependant, cette règle de composition peut parfois être contournée, afin d’ajouter un coté plus dramatique à l’image.

Cette photo n’obéit pas aux règles traditionnelles de la photographie de portrait, mais le cadrage, et l’intensité du regard amènent une image marquante. Photo par Daniel Horvath.

Conseil composition #13 : la règle impaire

En tant qu’êtres humains, nous aimons généralement les choses par paire – je suppose que cela a quelque chose à voir avec le fait que nous sommes des êtres équilibrés, avec deux bras, deux jambes, etc. Cependant, dans la composition d’une photographie, c’est plutôt le contraire qui est à considérer.

L’œil humain cherche naturellement le centre d’un groupe d’objets. Avec un nombre d’éléments pair, il n’y a pas de centre (plutôt une symétrie), donc un nombre impair sera souvent plus approprié.  Exercice : essayez de filmer une série d’images de nature morte, en faisant varier le nombre d’éléments, et vous remarquerez surement que les images avec des nombres impairs sont plus satisfaisantes en terme de composition.

J’ai essayé beaucoup de combinaisons différentes de cette photo. Au final, avec ces 3 framboises, cette version est celle qui fonctionnent le mieux.

Conseil composition #14 : expérimentez les formats

A l’ère du film argentique 35mm, le format des images était unique : 3 sur 2.

Aujourd’hui, nous avons beaucoup plus de choix. De nombreux appareils photos numériques permettent de réaliser des photos sur différents formats (mon Panasonic GX8 offre 4: 3, 3: 2, 16: 9 et 1: 1 ou carré). Même si ce n’est pas le cas du vôtre, il est très simple de recadrer les images en post-production. Alors, pourquoi avons-nous tendance à toujours respecter la sortie standard de notre caméra? Le format standard DSLR 3: 2 ne convient pas à tous les sujets!

Avez-vous des photos de paysage prises pendant une journée terne, avec ciel fade proéminent? Pourquoi ne pas les recadrer dans un format permettant de minimiser la quantité de ciel et maximiser l’intérêt du premier plan? Si votre appareil photos prend en charge les prises de vue avec des rapports d’aspect différents, essayer-les sur un sujet – vous pourriez découvrir un nouveau format que vous aimez vraiment! C’est un premier vrai choix de composition.

Après plusieurs tentatives de cadrages différents, le format carré a retenu mon choix. Photo par Helen Hooker.

Ne négligez pas non plus les possibilités de prise de vue en format portrait. Oui, la composition portrait est un peu moins pratique en terme de prise de vue, mais cela peut parfois amener de très bons résultats. Essayez régulièrement de photographier une scène en format paysage et portrait – il se pourrait que vous préféreriez au final la composition portrait…

Conseil composition #15 : recherche la répétition

Il peut y avoir quelque chose de très satisfaisant sur les modèles. Nos cerveaux trouvent la répétition satisfaisante et ce peut être une excellente façon de créer du rythme dans vos images. Il ne faut cependant pas sous-estimer l’intérêt de changer les modèles. Cela pourrait se faire grâce à l’utilisation de la profondeur de champ, en utilisant une grande ouverture pour se concentrer sur les éléments proches des motifs et laisser les plus éloignés hors de la focale.

Alternativement, vous pourriez rechercher un motif qui a changé. This makes your viewer’s eye search for the odd one out and keeps them from wandering out of the frame.

Conseil composition #16 : minimaliste

Il est facile de se laisser entraîner en en incluant trop dans vos photos, écrasant le spectateur avec des détails. Pourquoi ne pas prendre l’approche inverse parfois, préférer l’approche minimaliste. Essayez de créer une photo où votre sujet est une petite partie du cadre, l’espace négatif équilibre alors l’image.

Conseil composition #17 : soyez « proactif »

Il est très facile d’être réactif en matière de composition de la photographie, en répondant rapidement à la scène au fur et à mesure qu’elle se déroule devant vous. Dans les environnements à déplacement rapide, comme la photographie de rue, tout cela est particulièrement vrai. Si vous reconnaissez cela dans votre style photographique, pourquoi ne pas essayer d’être plus pris en considération dans votre technique. Allez dans un endroit qui vous intéresse, peut-être par son architecture ou la façon dont la lumière y tombe, et attendez que le bon sujet passe sur la scène que vous avez choisie.

Conseil composition #18 : ajoutez un peu de vous même dans vos photos

Lorsque vous photographiez une scène particulière, peut-être un bâtiment, il est facile de suivre l’approche documentaire simple. Il n’y a néanmoins aucune raison pour laquelle vous ne pouvez pas apporter un élément de votre propre style personnel dans l’image. En plus d’avoir une prise de vue directe et bien alignée, pourquoi ne pas chercher d’angles plus éclectiques? Voyez si vous pouvez trouver une photo qui dit quelque chose au sujet de votre processus de pensée autant que l’endroit que vous photographiez.

Conseil composition #19 : la règle d’or

Le ratio d’or (parfois connu sous le nom de la section dorée) a été défini par Leonardo Fibonacci au 13ème siècle comme une proportion à laquelle de nombreuses choses du monde, naturelles et artificielles, adhèrent. Certaines des œuvres d’art les plus emblématiques, comme le Parthénon en Grèce et la Mona Lisa, suivent ces proportions et sont extrêmement satisfaisantes pour l’œil.

Le rapport d’or de 1: 1.618  peut être représenté en divisant une image en format 3:2 en un carré et un rectangle. Vous pouvez l’utiliser de deux façons pour aider vos compositions de photos – à la fois comme une grille (une sorte de règle des tiers sous stéroïdes!) Ou comme une courbe à travers le cadre. Les deux sont complexes à expliquer en mots, mais il existe une excellente vidéo que vous pouvez regarder ici, qui explique bien mieux que moi tous ces chiffres.

Une fois que vous avez bien compris les calculs du Golden Ratio, vous pouvez l’utiliser pour améliorer vos compositions, placer les sujets clés sur les intersections de la grille ou suivre la courbe de la spirale de Fibonacci. Rappelez-vous cependant que cela fonctionne vraiment si vous utilisez un cadre 3:2, donc, si vous utilisez une caméra où ce n’est pas le format de base, voyez si vous avez la possibilité de changer cela dans les paramètres de l’appareil photo.

Conseil composition #20 : oubliez les règles!

Les photographes adorent les règles – ils nous donnent des guides pour travailler et nous donnent de l’assurance lorsque nous sommes derrière l’appareil.  N’ayez pas peur de casser les règles. Ce ne sont des règles que parce que quelqu’un a décidé que cela pourrait être une bonne idée et, au fil des ans, c’est devenu une pratique courante. Rester rigoureusement collé aux règles peut rendre la vie, et vos photos, très ennuyeuses si elles sont utilisées à l’extrême.

N’oubliez pas, la photographie numérique est un moyen gratuit de faire de la photo (après avoir acheté votre caméra, bien sûr!), Allez-y et soyez courageux. Qui sait, vous pourriez découvrir un joyau en transgressant complètement ces règles!

Ce serait un plaisir un échantillon de vos photos et  répondre à toutes les  questions que vous pourriez avoir concernant ces méthodes de composition photographique. Merci d’avoir lu jusqu’ici !

 

Articles liés

Partagez cet article pour nous donner petit coup de pouce... 🙂Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Laisser un commentaire

*